Tous les vins, même ceux élaborés sans sulfites ajoutés, contiennent du « soufre » (anhydride sulfureux en langage scientifique). Durant la fermentation alcoolique, les levures génèrent toujours du SO2 (dioxyde de soufre, un composé chimique faisant partie de la famille des sulfites), bien que la quantité produite soit très faible. Ainsi, la présence de sulfites dans le vin découle d’un processus naturel. Néanmoins, il est courant d’ajouter des sulfites supplémentaires pour garantir la protection contre d’éventuelles altérations du produit, maîtriser la fermentation et assurer la stabilité du vin.

Les Vignerons de Buzet, notre collectif innovant pour des vins plus sain, décide donc de produire des vins sans sulfites (ajoutés) au pays de Louis PASTEUR ! (Car c’est lui, le premier des œnologues, qui en imposa l’usage pour assurer la stabilité des vins !) Un pari fou, gagné en 2011 au lancement de la première cuvée SANS. Depuis, la coopérative a diffusé cette pratique de réduction des sulfites à l’ensemble de sa gamme.

La production

La production d’un vin sans sulfites est le résultat d’un travail d’une grande rigueur. Il est primordial de faire preuve d’une grande attention dès la récolte de la vendange. Celle-ci doit-être saine : attention aux raisins abîmés pouvant apporter des bactéries et champignons. L’hygiène en cave doit être irréprochable et enfin, nos équipes doivent faire preuve d’une grande vigilance à chaque instant de la vinification.

L’assemblage précoce des trois cépages, bien que traditionnel, nécessite donc une rigueur particulière en termes d’hygiène et de prévention de l’oxydation, avec un contrôle constant de la production. L’absence d’ajout de sulfites permet de mettre en valeur les arômes de fruits, de maintenir la fraîcheur du vin et de préserver sa teinte profonde. Les vins sans sulfites des Vignerons de Buzet peuvent être conservés pendant 2 à 3 ans grâce à un choix de bouchage technique spécifique, utilisant un bouchon à base de fibres de cannes à sucre pour minimiser la perméabilité à l’oxygène et prévenir l’oxydation.

Le terroir

Les parcelles sélectionnées pour élaborer la cuvée SANS, situées sur les coteaux argilo-calcaires de l’appellation Buzet, sont choisies pour leur aptitude naturelle à produire des vins à la fois fruités et dotés d’une structure enveloppante. Le processus de vinification, exempt de sulfites, vient renforcer ces caractéristiques organoleptiques. Pour le millésime 2021, l’assemblage est composé de 60% de Merlot, 30% de Cabernet Franc et 10% de Cabernet Sauvignon, sélectionnant les Merlots les plus tardifs pour leur concentration aromatique et leur coloration intense, tandis que les Cabernet Franc précoces apportent élégance et structure grâce à leurs qualités tanniques.